Lunéville, Territoires de l’Image

11 juillet au 27 septembre 2015

La forêt dans la ville

Hôtel de Ville – Place Léopold – Place Saint-Rémy – Place Stanislas
Exposition avec Patrick Kuhn, Baptiste Cozzupoli & Mélanie Tisserant

Ici, la ville sert d’écrin et l’image s’empare de l’espace public. Ce projet de création s’articule autour des territoires boisés du Lunévillois, qui se trouvent parmi les plus importants de Lorraine, tant par leur superficie que par leur qualité. La formalisation de ce projet s’articule autour du fait que la forêt, plus largement la nature, pour les artistes, est un terrain idéal pour projeter fantasmes, craintes, espoirs. Miroir de leur culture, de leur histoire, de la société qui leur est contemporaine, elle est un “sujet reflet” de l’humanité. La forêt est considérée dans toues les cultures comme une manifestation de la présence divine…

Franck Hommage, ses amis / Au lendemain

La Halle à Grains

Le 25 janvier 2015, alors que Franck Hommage se trouvait dans sa maison, il a assisté, impuissant, à l’incendie de celle-ci. Plus de 25 années de travaux de créations, de recherches, d’œuvres sont partis en fumée, brûlés sous ses yeux. Le Château des Lumières, associé au CRI des Lumières, a donc proposé une carte blanche à l’artiste lui permettant ainsi de rebondir dans sa création et d’entrevoir des jours meilleurs.
En parallèle, nous avons demandé à des artiste solidaires, amis de Franck Hommage et du château, de proposer une œuvre qui sera mise en vente lors de l’exposition permettant ainsi d’aider l’artiste.

Liste des artistes solidaires à ce projet:
Brigitte Bourdon, Jean-Yves Camus, Jean Davo, Catherine De-Rosa, Thierry Devaux, Eric Didym, Luc Doerflinger, Philippe Faivre, Paul Flickinger Stéphane Galmiche, Jean-Michel Husson, Patrick Jacques, François Klein, Patrick Kuhn, Rémi Malingrëy, Marie’O, Jean-Paul Mougeot, Milutin Mratinkovic, Mu, Claude Philippot, Manu Poydenot, Didier Pozza, Jean-Louis Sauvat, Alain Simon, Jean-Charles Taillandier, Xavier Thomen, Pierre van Tieghem, Jac Vitali, Franc Volo.

…Des anges d’avant et des anges d’après… Le feu et l’eau ont passé dessus… des braises… une architecture utopique… et bien réelle. Le début de petits miracles à renouveler… pas si faciles les miracles, même petits. Au-delà de la confiance qu’il s’agit de renaître… une grande partie d’une longue progéniture envolée… renaître avec tout ce qui peut éclairer notre meilleur part, nous tirer vers le monde. Assurément ça m’aura au moins appris que j’avais des amis. Ma culture, ma morale sont restées intactes. Pas une égratignure. Un cauchemar de plus mais ça n’est pas très grave en soi… un peu comme les rides… je ne changerai rien de moi. Le temps de reconstruire… de retrouver des matériaux des matières des amours des désirs des solutions des engagements des rages… un trou dans la toile bâtie et laisser passer vent et lumière… un craquement… ça continuera comme ça… Merci
Franck Hommage – Janvier/avril 2015

Cinq femmes

Installation vidéographique de Benjamin Roi
Cour du Rocher, Château des Lumières

Cette installation vidéo montre cinq femmes dans un moment performatif. Chacune de ses femmes apparait en action, isolée sur un fond neutre et lumineux. Les mouvements sont identifiables mais ne se rapportent à aucun contexte, perturbant ainsi la perception que nous avons du sujet.
… Je cherche à imprégner mon sujet dans la nature profonde du film: le mouvement. Cette osmose et la mise en scène synthétique éveillent les sensations du visiteur avant sa sensibilité. Il s’agit pour moi de faire appel en premier lieu aux perceptions immédiates du spectateur avant de le laisser aller vers une émotion. La notion d’existence dans l’œuvre est traduite par l’agitation du corps et, les mouvements répétitifs, les saccades et la mise en scène nous rappelle sa fragilité. C’est substantiellement l’empreinte du sujet qui est montrée dans mes vidéos, et l’énergie qui en émane interroge sur la réalité de ce sujet.” Benjamin Roi

La lucidité des utopies

Œuvres de la collectionneuse Madeleine Millot-Durrenberger
Galerie du CRI des Lumières

La collection ne sert à rien, mais sert à tout… Comme une respiration. Si le collectionneur savait pourquoi il collectionne, collectionnerait-il encore?” M. Millot-Durrenberger, 2006
Madeleine Millot-Durrenberger est aujourd’hui la seule collectionneuse française à concevoir des expositions de ses œuvres, encadrer et accrocher elle-même ses photographies aux quatre coins de l’Europe. Sa collection recense environ un millier de photographies d’art, d’une centaine d’artistes, et elle peut pour au moins une vingtaine d’entre eux, organiser une exposition monographique de 20 à 30 œuvres. Grâce à la création des éditions In Extremis, elle édite un livre d’art par exposition, et ces deux activités l’occupent aujourd’hui à plein temps…

Liste des artistes:
Mac Adams, Patrick Bailly-Maître-Grand, Brassaï, Patrick Bogner, Thierry Cauwet, Elspeth Diederix, Tom Drahos, Colette Hyvrad, Maxime Loiseau, Gudrun von Maltzan, Georges Méliès, Duane Michals, Yuki Onodera Sascha Nordmeyer, Ian Paterson, Hervé Péchoux, Pierre Savatier.

Espace Millon – Château des Lumières

Projet: La forêt dans la ville

Ateliers de pratiques artistiques réalisés durant l’année scolaire 2014/2015 à l’école primaire Saint-Exupéry de Mont-sur-Meurthe et à l’école primaire de La Serre de Baccarat.
Artistes intervenants: Claude Philippot et Baptiste Cozzupoli

Médiathèque de l’Orangerie

Projet: La forêt dans la ville
Exposition du 22 août au 30 septembre 2015

Ateliers de pratiques artistiques réalisés durant l’année scolaire 2014/2015 avec les écoles primaires Hubert Monnais, Jules Ferry et Demangeot de Lunéville et l’école primaire de Chanteheux.
Artistes intervenants: Baptiste Cozzupoli, Amandine Turri-Hoelken & Émilie Salquèbre

partenaires

Ministère de la Culture, Château des Lumières, Région Lorraine, Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Communauté de communes du Lunévillois et Ville de Lunéville