La lucidité des utopies

19 juin au 20 septembre 2015

Oeuvres de la collectionneuse Madeleine Millot-Durrenberger

“La collection ne sert à rien, mais sert à tout… Comme une respiration.
Si le collectionneur savait pourquoi il collectionne, collectionnerait-il encore?
Parfois il s’amuse à faire la liste -donc à collectionner- des hypothèses éclairant son désir irrépressible d’ajouter des photographies dans sa collection d’art contemporain:
Collectionner c’est l’aveu que la vie ne suffit pas;
Collectionner c’est ajouter une folie à un premier caprice;
Collectionner c’est écrire un livre sans fin avec l’illusion de réinventer un espoir;
Collectionner c’est fasciner le présent et accaparer la mémoire;
Collectionner c’est chercher le perdu dans l’irretrouvable;
Collectionner c’est distinguer, déchiffrer, interroger la lumière d’une œuvre;
Collectionner c’est être fidèle à la transmission par l’artiste d’un mystère dont il ignore l’essentiel… en croyant savoir;
Collectionner c’est accepter la perspective des ombres et des secrets.
Parfois il se dit que ce n’est pas “collectionner” qui est important pour lui; ce qui lui semble vital, c’est sa collection en “personne”, celle qu’il a envie de découvrir, de comprendre, de valoriser, mais en présupposant que:
La collection est faite de l’étoffe des songes;
La collection c’est avoir dans le regard, le souvenir des rêves, la collection c’est une suite de surprises, une poussière de beauté à venir, pas un calcul;
La collection est un des moyens de rendre visible le poétique, en acceptant le non-sens et l’inexplicable de l’existence;
La collection n’a pas d’aujourd’hui, elle est une apprivoiseuse d’absences;
La collection est un test de solitude, c’est aussi le lieu de restitution de la solitude de chacun des artistes s’estimant plus précieux que le reste du monde;
La collection ne sert à rien mais sert à tout, comme une respiration.

M. Millot-Durrenberger, 2006

Liste des artistes:
Patrick Bogner, Mac Adams, Colette Hyvrad,Ian Paterson, Tom Drahos, Pierre Savatier, Duane Michals, Brassaï, Sascha Nordmeyer, Patrick Bailly-Maître-Grand, Hervé Péchoux, Thierry Cauwet, Maxime Loiseau, Gudrun von Maltzan, Georges Méliès, Elspeth Diederix, Yuki Onodera

partenaires

Ministère de la Culture et de la Communication, Région Lorraine, Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, Château des Lumières